Vendredi 19 novembre 5 19 /11 /Nov 17:51

... ou la quête désespérée(-ante??) d'une éternelle jeunesse...

 

Avec le passage à la trentaine, les envies de retour à l'adolescence se font de plus en plus présentes... non que je sois nostalgique des poussées d'acné, encore moins de la crise qui lui est souvent associée (quoique celle de la trentaine ne me semble guère mieux...) mais tout de même... l'insouciance, les rêves, les idéaux, l'impression de savoir, l'espoir de vivre toujours en accord avec ses convictions, que la vie nous appartient bref, toutes ces forces qui font parfois place à autant de faiblesses à l'âge adulte me donnent envie de me replonger dans l'âge ingrât...

 

Sauf que: - 1 on a jamais encore trouvé de Delorean capable de nous reconduire la où tout a commencé...

                 - 2 on a grandi et finalement c'est pas si mal

                 - 3 finalement je n'ai pas tellement envie de me demander à nouveau si Jérome a envie de sortir avec moi, si mes parents vont me laisser sortir au Paradisier Club samedi prochain et encore moins me retrouver avec les 15 kilos de trop qui m'ont suivi toute l'adolescence (il en reste encore mais bon!)

 

Donc... il me fallait trouver un placebo... simple, facile et rapide d'accés j'ai nommé... une bonne vieille paire de Dunk!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

dunk.JPG 

 

 

 

dunkface.JPGdunk_assis_profil.JPG

 

 

 

dunknb.JPG

Alors? Honnêtement vous me donnez quel âge?????? ;-)

Par De Anne à Zèbre - Publié dans : Dramatique consumérisme
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 26 octobre 2 26 /10 /Oct 11:47

 

 

Voilà des mois qu'elles me hantaient, que je jouais avec elles au chat et à la souris mais que chaque fois que j'essayais de les oublier, elles se rappelaient à moi d'une façon ou d'une autre... Alors fraîchement rentrée des mes vacances d'été... j'ai sauté le pas... notre histoire allait enfin pouvoir commencer. Voilà désormais 2 mois qu'elles font partie de ma vie, qu'elles m'emmènent où elles veulent (presque!!!), qu'elles s'accordent à (presque) tout et (presque) tout le temps (oui enfin vu que l'hiver à l'air de vouloir arriver je ne suis pas sûre que cela dure!!). Chaussée de ces bottes de (presque) 7 lieues, je pourrais partir à l'abordage de n'importe quel navire et laisserais le pirate qui sommeille en moi sortir du placard...

 

Reste plus qu'à laisser les "(presque)" de côté et à foncer...

 

Pirate-Boots.jpg

Pirate Boots Vivienne Westwood, chemise H&M, pantalon Zara, sac Billy de Jérome Dreyfuss

 

 

(presque) bon plan de dernière minute: il semblerait que Sandro ait plagié se soit librement inspiré de l'amie Vivienne... vues sur leur corner du printemps Haussmann

Par De Anne à Zèbre - Publié dans : Dramatique consumérisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 4 octobre 1 04 /10 /Oct 20:48

... ça vous étonne??? 

 

Il n'y a pas que pour les produits de beauté que je me la joue récessionasta, je fais pareil pour les fringues et ce, depuis un petit moment maintenant... je tente de me désintoxiquer des Maje, Sandro, Z&V, Iro et consort pour ne composer mon dressing que de belles pièces à assortir avec toutes sortes de petites choses "jetables" bien souvent trouvées en suèdie, en espagnolie et éventuellement en sentierie (?)

 

C'est ainsi qu'une (hum!) fois par an (re-hum!) , je craque pour une belle pièce, entendez par là "couture, indémodable, et surtout cessible" ( la transmission, l'héritage, le partage du savoir et des richesses, la donation toutes ces notions rentrent en ligne de compte lorsque je craque chez Chanel ou YSL (non mais non pas du tout je ne suis pas complètement cintrée, non je ne me cherche pas de fausses excuses pour claquer sans vergogne, mais quoi, ne portez vous pas fièrement vous aujourd'hui, des pièces autrefois achetées par votre maman??? Moi oui et c'est ultra important donc je reprends... Pour moi, la clé d'un style (presque) toujours réussi c'est 1 pièce forte et le reste de la tenue "construite" autour d'elle. J'y reviendrai très prochainement... affaire à suivre donc...

 

Bref, revenons à la suèdie, vue la démonstration mathématiques ci-dessus (que je ne manquerai pas de terminer par un CQFD comme me l'a toujours appris M. Charlot  ) il me faut bien, assez régulièrement remplir le dressing en fonction de mes envies (souvent changeantes!) et quoi de plus déculpabilisant que faire du shopping en ayant l'impression de ne presque rien dépenser... ?

 

Restons donc sur cette vision mathématiques des choses et permettez moi de vous présenter l'équation suivante:

 

 1 P*(Maje) =  > [4P*(H&M)]

 

Elle vous parle à vous aussi celle là non ??(pourtant j'ai toujours préféré le français aux maths moi!!!)

 

Ainsi, je suis ressortie ce midi de chez notre suédois favori avec 4 pièces pour le prix d'une seule chez les petites marques du sentier qu'on aime bien mais que quand même ils se foutent un peu de notre gueule...

 

CQFD!!!!

 

 

 015.JPG

 

 

 

019.JPG

 

Gilet, Sweat et Pantalon H&M, boots Colisée de Sacha

 

 

 013.JPG

Par De Anne à Zèbre - Publié dans : Dramatique consumérisme
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 28 septembre 2 28 /09 /Sep 15:44

... et oui si vous ne le saviez pas encore, j'ai absolument tout de la ménagère de moins de 50 ans... j'ai 2 enfants, je fais mes courses 1 fois par semaine, j'adore faire la cuisine, je consacre 3 heures hebdomadaires au ménage depuis que ma femme de ménage m'a honteusement larguée et pour couronner le tout, j'adoooooooooooooooore les loisirs créatifs...

 

Couture, Peinture, Décorature bref, tout ce qui finit en -ure... mais parmi toutes ces qualités (!) il m'en manque une et non des moindres... j'ai nommé le tricot(-ure?)

 

Pourtant quand j'étais enfant, trônait dans notre salon une machine invraisemblable, appelée machine à tricoter (évidemment sinon pourquoi vous en parlerai-je), avec laquelle ma maman se confectionnait (et nous avec) un nombre incommensurable de pulls, robe-pulls, gilets, et trucs indéfinissables... il suffisait d'installer une feuille trouée, la laine appropriée et de faire des va-et-viens avec un "truc" pour que la magie opère... et elle opérait à chaque fois! Je ne sais pas où a bien pu passer cette machine miraculeuse mais ce qui est sûr c'est que si elle venait à croiser mon chemin et que miraculeusement encore, elle était accompagnée de sa notice et bien je crois que moi aussi je passerais quelques soirées à aller et venir pour donner vie à la maille et qu'elle puisse m'apporter chaleur et réconfort comme Elle avait l'habitude de le faire de ses doux bras...

 

Mais cette machine a disparu... il me faudrait donc opter pour le tricot, le vrai, l'original, celui avec les aiguilles, le décompte des mailles endroit puis envers puis endroit pour pouvoir, à moindre frais et en toute originalité céder à la folie ambiante pour ces belles mailles, qu'elles soient jacquards, irlandaises, ou ajourées qui viennent frapper aux portes des Gérard D, Isabelle M et Martin M... oh oui Martin M chez qui ma rencontre avec un pull si beau aurait pu changer le cours de ma vie (à défaut, de mon compte en banque aux vues des 3 chiffres fièrement affichés sur son col...) mais que j'ai préféré ignorer en passant mon chemin (certaine que l'approcher de trop près, c'était l'adopter...)

 

Darel.jpg

Robin Wright Penn photographiée par P.Lindbergh pour la campagne Gérard Darel

 

 

Voilà donc comment je me retrouve aujourd'hui à avoir envie de me mettre au tricot... Emmanuelle Esther et son talent m'avait déjà titillée, Martin Margiela a fini de me convaincre: le tricot c'est totalement hype alors... je file de ce pas chez Phildar ;-)  

Par De Anne à Zèbre - Publié dans : Anne, moi, ma vie quoi!
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 22 septembre 3 22 /09 /Sep 10:27

... il fallait bien qu'on y arrive à parler crise ici aussi... mais à des fins "féminines et didactiques" tout de même, tout un programme!!!!

 

Je vous avais parlé il y a quelques temps de mon addiction à la crème de la Mer qui avait, en son temps fait des miracles sur ma peau sensible et réactive mais avait, de concert laissé éclater la sensibilité de ma banquière (qui doit sans doute carburer à la Nivéa ;-) ) lorsqu'elle découvrait, consternée, le budget mensuel de ces escapades maritimes... Forte d'un certaine raison, et d'un hasard (il fait presquetoujours bien les choses on le sait) j'avais découvert la gamme Sensai de Kanebo, moins onéreuse (au départ seulement) et tout aussi efficace... sauf que de Sensai il a fallut passer à Cellular Performance... pour les peaux plus mûres m'a dit mon esthéticienne (ahem!!! ça fait plaisir à 32 ans de se dire qu'il faut passer une gamme au dessus et attaquer l'anti-rides...) et que forcément qui dit plus "mûre" dit pouvoir d'achat accru (qu'ils croient...)!!! donc voilà comment je me suis retrouvée de nouveau avec un budget cosmétique frisant le PIB de Sao Tomé et Principe (et voilà vous vous coucherez moins bête ce soir...).

 

Le pot de crème Cellular Performance Hydrachange ayant poussé son dernier soupir début septembre... il me fallait rapidement lui trouver un ersatz de qualité à moindre coût ( l'approche du tiers provisionnel aidant...) .

 

Après avoir consciencieusement lu les commentaires d'un article de Punky B qui tombait à point nommé (une vraie mère pour nous toutes!!) je me suis dit qu'il fallait que j'arrête de faire ma snob et que je pouvais pousser les portes de la parapharmacie pour y acheter autre chose que du Mustela et du doliprane.

 

 Liérac, Nuxe, Avène, Darphin, Skinceuticals et autres m'ouvraient leurs bras, me susurrant toutes "essayes-nous" à l'oreille. Le package est sans doute moins glamour et "l'histoire marketing moins belle" mais finalement ne nous limitons pas à l'apparence que diable!!!

 

Donc, sur les conseils avisés d'une charmante vendeuse je me suis orientée vers Darphin et ai opté pour l'Hydraskin Light.

 

 

HYDRASKIN LIGHT

 

 

Je l'applique donc religieusement matin et soir depuis le début du mois et je ne vois pas de différence avec l'Hydrachange en terme d'hydratation, je n'ai par ailleurs pas changé le reste du rituel: double démaquillage + sérum + émulsion + crème, le tout matin et soir ...

 

 

 

Moralité: à la manière d'une pub qui a bercé notre enfance pour les chaussures  absolument atroces et dont j'avais oublié jusqu'au nom Eram... "Il faudrait être fou pour dépenser plus"

 

Moralité bis: finalement, le nombre et la qualité des principes actifs dans les produits cosmétiques ne sont absolument pas proportionnels à leur prix!!!!!

 

Moralité ter: j'ai bien peur qu'une crème ne suffise de toutes façons pas à effacer les méfaits du temps...je vais peut-etre donc me former à ce merveilleux outil qu'est Photoshop...

 

 

creme_photoshop.jpg

Par De Anne à Zèbre - Publié dans : Beauté
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Recherche

Présentation

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés