La bataille d'Haussman... moins connue qu'Austerlitz et beaucoup plus actuelle mais tout aussi meurtrière!!!

Publié le par De Anne à Zèbre


Ca y est, ma phase hystérique terminée (enfin presque) je peux de nouveau faire courir mes doigts sur mon petit clavier et vous faire un rapide résumé de mes trouvailles... ( à agrémenter très rapidement des photos de ces dernières in situ)

Comme prévu, mon âme de guerrière s'est réveillée dès la sortie du lit. Après avoir avalé un café et deux tartines, brushé frénétiquement mes cheveux et composé mon uniforme du jour, je suis partie en chasse avec mon accolyte direction... les grands magasins!!!!!

1ère déconvenue, de nombreuses voitures, peuplées de jolies filles en goguette, ont considérablement retardé notre ascension vers l'everest modesque... qu'importe 1 heure et quelques jurons plus tard nous voilà dans les entrailles de la ville... niveau -9 du parking Printemps... Cette fois plus rien ne se mettra sur notre route.

Le pas léger et vif, l'oeil aguéri direction le corner Jérome Dreyfuss pour enfin rencontrer Billy, mon Billy, qui, oh miracle a trouvé sa place parmi les pièces étiquettées: -30% il n'en fallait pas plus pour que mon nouveau compagnon de route se trouve à mon bras!!! Un ouf de soulagement et on repart direction... le 2ème étage, antre de la mode comme on l'aime... les Sandro, Maje, Bel Air, Vanessa Bruno et autres copines de dressing. Résultat: 1 combishort en jean à tomber, le perfecto sans manche de mes rêves (cauchemard de mon homme qui n'est pas très favorable au retour de Joan Jett...), un petit gilet fuschia (qui n'a d'ailleurs pas non plus trouvé grâce aux yeux de mon cher et tendre).

Vers 13h30, affamées par cette guerre sans merci nous nous jetons sur un tartare pour reprendre l'energie et affronter de nouvelles ennemies pour décrocher la victoire... sauf que pendant cette pause, l'armée adverse a considérablement repeuplé ses rangs, que les rayons deviennent quasi inaccessibles et que seul l'étage enfant des Galeries Lafayette semble epargné par cette bataille sans nom... qu'à cela ne tienne je terminerai cette journée à renflouer les placards de mes loulous qui ne sont pourtant pas des plus démunis... mais je n'ai pas dis mon dernier mot!!! Je retournerai mener bataille ailleurs et ce, pendant les 4 semaines à venir...

Edit du 01/07/09: de nouvelles pièces sont venues compléter ma collection, Tuniques Zadig, Bustier Bel Air, Gilet COS ce qui explique la photo...

Commenter cet article