Monomaniaque je suis, monomaniaque je resterai...

Publié le par De Anne à Zèbre

... ben oui voilà tout est dit enfin non pas tout à fait!!!!

En fait je suis une monomaniaque versatile qui ne sait pas véritablement fixer son intérêt sur du long terme mais va faire sienne pendant quelques jours une obsession bien placée qui laissera place à une autre, puis une autre puis une autre sans que jamais cela ne s'arrête.

Et c'est à peu près vrai dans la quasi-totalité des domaines, hum hum pas facile à gérer tous les jours...

Ma dernière manie en date, c'est celle de la combinaison, pas celle en polyester que portaient nos grand-mères sous leur robe, rassurez vous, plutôt celles que portaient nos mères au début des années 80 (en tous cas la mienne en avait de toutes les couleurs à cette époque...). Chaque fois que j'en vois une dans un magasin je craque!

Je me souviens de la première fois, celle qui compte par dessus tout et qu'on oubliera jamais, alors que, par peur du ridicule, j'avais fébrilement cliqué sur "annuler mon panier" lors d'une enième vente Maje sur Bazarchic pendant laquelle j'avais flashé sur un combishort en soie, un peu loose, sable et beau à souhait qu'est née mon addiction.

Les quelques jours qui ont suivi ont été ponctués de recherches frénétiques et googlesques dans l'espoir de retrouver ma disparue, qui j'en étais maintenant convaincue me sierait à ravir!!!! Sauf que... RIEN!!! Impossible de retrouver ni cette combi, ni son frère, ni sa soeur... l'HORREUR!!!!!!!

C'est typiquement le genre de déconvenue qui peut vous rendre folle et accentuer votre monomanie vers un délirium tremens... Je n'avais donc plus qu'une idée en tête... essayer une combi, short ou pantalon qu'importe il FALLAIT QUE JE SACHE!!!!!!!!

J'écumais donc les magasins les uns après les autres sans jamais voir ne serait-ce que l'ombre d'une combinaison jusqu'à ce jour bénit ou ma main droite se posa sur un cintre sur lequel tronait fièrement une combinaison pantalon noire, en coton toute souple. Je l'ai attrapé, jeté dans la cabine, déboutonné et enfilé en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire et là miracle... le résultat bien qu'inespéré était parfait, point de fesses trop grosses ou de ventre trop rond mais simplement une silhouette sympa qui, accompagnée de jolie chaussures à talons (une autre de mes monomanies qui fera l'objet d'un billet ultérieur) qui j'en suis sûre ferait des merveilles...

TADAM: !!!!!!!!






































Combinaison Comptoir des Cotonniers
Collier Agatha
Chaussures shoppées chez Nine West 6th Avenue NYC
Ceinture Abaco



Commenter cet article