Chronique d'une nuit (heureusement pas) ordinaire d'une maman (que j'espère peu?!) ordinaire...

Publié le par De Anne à Zèbre


... des marmots, messieurs dames, vous en vouliez, vous en avez eu!

Assez régulièrement ils vous comblent de joie, vous les regardez respectivement comme les 8ème et 9ème merveilles du monde (ben oui vous en avez 2 comme 75% des français me direz vous) et loin de vous l'idée d'agrandir la collection...

Vous les aimez, vous les chérissez et parfois... vous les haïssez (ohé que celle qui n'a jamais haï ses enfants me jette la première pierre!)... et bien voilà, cette nuit je les ai haï mes chéris...

C'est le genre de nuit qui vous laisse des marques peu avantageuses sur le visage (vous savez la petite boursouflure sous les yeux qui vous vaut quelques réflexions désobligeantes dès votre arrivée au bureau...).

Je ne commencerai pas par jeter la pierre à l'Homme qui a tout de même entendu l'une des 5 crises nocturnes (la première évidemment! pendant les autres il devait rêver... alors que moi je cauchemardais!) normal sa fille l'avait expressément nommé (il est un accord tacite entre nous qui dit que le sus nommé DOIT se lever et fiche la paix à l'autre (oui mais quid des simples râles ne nommant personne du petit emmerdeur en chef?) il a donc bien briefé sa fille lui expliquant qu'il fallait appeler maman plutôt que papa et diantre... elle lui a obéi...

S'en est suivie une alternance de "Mamannnnnnnnnnnnnnnnnn" de la schtroumpfette qui, à coup de nourriture équilibréeexclusivement composée de crêpes a réussi à pourrir son estomac et avoir donc envie de vomir en pleine nuit (pourvu que ce ne soit effectivement que le résultat des crêpes et non du retour du monstre Gastro-entérite!!!) et de pleurs du schtroumpf grincheux(sans aucune raison apparente et donc sans aucune solution apparente...) jamais en même temps bien évidemment ce serait trop simple...

Qu'avais-je donc fais de mal pour mériter cela, moi qui, malgré un cruel manque de temps avait choisi de combler mes enfants en jouant les mères modèles qui respecte la chandeleur et gâte ses chérubins sales gosses avec ces petites choses rondes et fort bonnes que l'on garnit à loisir de caramel, de chocolat, de sucre...(ouais c'est bon c'est des crêpes mais moi des fois j'aime bien utiliser des tournures plus lyriques ;-) Moi qui, à cette même occasion avait fait preuve d'abnégation, allant jusqu'à me sacrifier (je vous rappelle que je suis normalement à la diète la semaine!!) pour satisfaire les plaisirs gustatifs et familiaux de la marmaille (l'homme est bien entendu compris dedans !) voilà comme je suis remerciée...

Pour couronner le tout ni l'un ni l'autre de mes deux (3?) affreux n'a pris la peine de s'excuser ce matin pour la nuit de merde agitée qu'il m'a fait passé. Je devrais donc me contenter de ma sale gueule du jour sans autre forme de compensation...cela m'apprendra, puisque c'est comme ça je laisse tomber le rôle de la mère modèle et reprends dès à présent celui de la serial shoppeuse... à bon entendeur!!!

Divers-1370.jpg_effected.jpg

Publié dans Kids en Stock

Commenter cet article

berengère 04/02/2010 16:05


(y'a eu un bug avant j'avais commencé un msg et puic il est parti..bref) je disais donc que tout pareil chez nous sauf que le monstre gastro il a terrassé l'habituelle vaillante moman et que du
coup, contagieuse voire nauséeuse au bord de..j'ai eu droit à 2 nuits sans levage inopinés sauf que l'homme il lui manque un truc dans le cerveau pour entendre avant que cela me reveille du coup
c'est moi qui le reveillait pour lui dire d'y aller, c'est pas juste du coup naz qd mm le matin....


BB 04/02/2010 09:58


Ecoute "une mère" de Linda Lemay